Le Carrefour Parenfants : un organisme qui favorise le mieux-être des Familles. 

Fondé en 1991 et constitué en 1996, le Carrefour Parenfants est une organisation à but non lucratif qui bénéficie de l’accréditation du ministère de la Famille. Depuis sa création, l’organisme est actif dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, où il répond aux besoins importants et variés des familles, malgré l’embourgeoisement. La mission principale du Carrefour Parenfants est de favoriser le bien-être des enfants et de soutenir les parents dans leur rôle parental et leur parcours personnel. L’organisme s’est également fixé pour objectif de briser le cycle de la pauvreté, de la délinquance et de la violence dans la communauté.


Notre Mission:

Soutenir les Familles en difficultés du quartier Hochelaga-Maisonneuve

Nous offrons une gamme de services pour soutenir nos familles du quartier Hochelaga Maisonneuve, notamment:

  • Favoriser le mieux-être des familles et le développement des jeunes enfants en renforçant la relation parent-enfant 
  • Aider les jeunes à améliorer leurs compétence dans le cadre de leur parcours scolaire. 
  • Développer les compétences financières des adolescents, découvrir de nouveaux centres d’intérêt pour leur avenir et prévenir le décrochage scolaire. 


Le Carrefour en quelques chiffres

Durant cette année, Bébé Kangourou a accueilli 12 enfants (4 de 0 à 3 mois, 2 de 3 à 6 mois, 6 de 6 à 12 mois) et 12 parents. 33 rencontres avec les parents, en rapport avec le développement des bébés ou des compétences parentales ont été tenues. Chaque parent a été rencontré individuellement 8 fois en moyenne et 44 ateliers, de janvier à fin mars se déroulés (dont 8 pour l’éveil à la lecture, 8 pour l’éveil musical, 12 pour aqua maman bébé et 1, avec une infirmière concernant la santé des nourrissons, et pour finir, 6 conférences ont jalonné ce chemin.


À la Petite École, 14 enfant étaient inscrits (6 filles et 8 garçons). 12 parents ont bénéficié d’une rencontre individuelle ponctuelle et 8 d’un suivi individuel pour un total de 34 rencontres, dont 20 l’ont été dans le cadre d’une évaluation de l’enfant. 140 ateliers ont été offerts, dont 6 réunissant les parents et les enfants.

Au sein de Copains-Copines, se sont tenus 10 rencontres individuelles pour 5 parents, 16 rencontres de suivi concernant 11 parents, 1 suivi familial, 115 ateliers, 77 périodes d’aide aux devoirs en groupe, 21 périodes d’activités physiques, 53 ateliers (8 sur les émotions, 16 pour l’art, 19 pour l’improvisation, 10 apprentissages de la coopération), 8 sorites, 1 atelier de conception de chocolat, 4 chasses au trésor, 1 dodo et un brunch à l’organisme.

Il y a eu 23 inscriptions dans le volet Entr’Ados (11 filles et 12 garçons). 4 jeunes ont bénéficié de rencontres individuelles, pour 10 rencontres. il y a eu 20 ateliers de cuisine (55 heures), pour 12 jeunes, 6 rencontres pour le projet de sérigraphie.  La capacité financière (micro-entreprise) a également fait le plein : 7 jeunes inscrits pour La Gang du Jardin et 8 pour Choc’Hochma. Les jeunes participants ont pu gagner, en moyenne,  113$ qu’ils ont placé sur un compte en banque.

Durant cette année, trois parents ont été rencontrés à domicile pour un total de 35 rencontres. 13 parents ont bénéficié de  rencontres individuelles pour un ensemble de 112 rencontres. De ces 13 parents, 2 ont des suivis de 2 à 3 chaque semaine, 1 de 1h30 à 2h aux deux semaiens. Pour les autres, c’est approximativement, 1h30 de façon irrégulière. Sur ces 112 rencontres, 99 ont concerné les enfants. Il y a eu également 9 rencontres du groupe Le Cocon, avec 6 participants. Le volet adulte, cette année, c’est aussi 14 jours de formation et 10 demi-journées dans le cadre du Programme AllianceNégligence.

Notre histoire

Je voulais remercier Maude et toute les bénévoles qui aide les enfants dans leur parcours scolaire. Je suis très reconnaissante envers Maude, elle est passionnée par ce qu’elle fait et le fait par amour. Les enfants l’aiment beaucoup et aiment être aux cours avec elle. Chaque jour il me demande s’ils ont un cours. Les cours leurs ont permis de s’améliorer à l’école et de se divertir. Merci beaucoup Maude pour tout ce que tu fais.

Les activités permettent  à [mon fils] de socialiser avec des jeunes de son âge qui sont également sensibilisés par le Carrefour de son autisme. Cela a un effet positif sur sa confiance en lui et son développement social.Il goûte même à des aliments qu’il ne goûterait jamais à la maison.

(Mère d’un ados de 15 ans)”

Pour moi , Le Carrefour Parenfants est synonyme de Carrefour Famille .Pour moi c’est une formule magique :parents +enfants = familles Nous y trouvons, moi et mes enfants, du respect, de la joie, de l’entraide, du partage, de l’humour, de l’énergie et beaucoup d’attention. On est tous différents mais au carrefour on se ressemble tous . Pour moi, Le Carrefour Parenfants est le Carrefour des bonnes décisions, des bonnes solutions et des remèdes aux grands et petits bobos. Adultes,ados,copin/copine,petite école et bébés kangourous chacun à sa juste valeur . j’ai confié mes enfants, mon trésor au carrefour,ils ont pris soins d’eux et prennent encore et encore soins d’eux. On ne vous remercira jamais assez CarrefourParenfants…………et ce n’est pas fini !!!!!!!! Respectueusement

Samia 

Nous sommes une famille hispanophone monoparentale, mes 2 enfants plus vieux ont eu toujours la difficulté en français à l’école, heureusement avec mon plus jeune nous avons eu la chance d’avoir le service de l’aide aux devoirs, du club de lecture et pleine d’autres activités qui ont marqué grandement la différence sur le plan académique de mon fils qui aime et profite des services du Carrefour Parents! Un gros merci pour votre excellente travail Viridiana ❤️


HISTORIQUE

Fondé en 1991, l’organisme incorporé depuis 1996 a mis sur pied au fil des ans différents projets pour aider les parents et les enfants dans leur cheminement.

1991 à 1996 :   Atelier en toxicomanie et retour au travail pour les pères.

1992 : Début des ateliers de stimulation précoce pour les 18 mois-5 ans.

2001 : Début des activités éducatives Copains-Copines pour les 6-12 ans.

2001 : Début des ateliers pour les parents, «Habiletés parentales» et «Estime de soi».

2001 : Début de l’aide scolaire pour les 6-12 ans. 

2001 : Camp de jour pour les 6-12 ans pendant l’été (activité discontinuée).

2002 : « La ruelle d’or », activités dans les ruelles des environs (activité discontinuée).

2003 et 2004 :  Camps familiaux d’une semaine pendant l’été.

2004 : Début du « Milieu de vie » pour les parents.

2008 : Début de l’atelier Bébé Kangourou en partenariat avec la fondation du Dr Julien.

2008 : Début d’une démarche d’affiliation pour devenir un centre de pédiatrie sociale.

2008 : Début de la halte-garderie.

2009 : Atelier Bébé Kangourou complètement pris en charge par l’organisme.

2009 : Début de l’atelier « Entr’Ados » en partenariat avec Direction chrétienne.

2010 :  Début d’un programme d’intégration au travail et de retour aux études.

2010:  Début des projets de Capacité financière: La gang du jardin Entr’Ados et   Choco-Hochma.

2013 :  Les Enfants de l’Espoir de Maisonneuve change de nom pour Carrefour Parenfants.

2016 :  Animation des ateliers OLO en partenariat avec le CLSC.

2019 :  Création du groupe Le Cocon pour les parents de familles monoparentales ou reconstituées.

2020 : Déménagement au 4837, rue Adam et achat du bâtiment au 5021 rue Sainte-Catherine Est le 13 août.

2021 : Déménagement dans les nouveaux locaux du 5021 rue Sainte Catherine le 7 juin.